carreaux La chronique de Vincent D. carreaux

Chronique hivernale

Assemblée générale et souper spaghetti

Depuis le temps qu'elle existe, notre assemblée générale est devenue une affaire bien rôdée.
Les participants commencèrent à arriver dès 19h, l'occasion de souhaiter les traditionnels voux aux équipiers qu'on n'a pas encore vus en ce début d'année.
Pendant que les 2 vérificateurs s'affairaient autour des dossiers de Francis, les autres en profitèrent pour boire l'apéritif proposé.
Aux environs de 19h45, quand tout le monde eut trouvé sa place, le président s'avança aux devant de la salle pour nous communiquer son discours annuel.
Le bilan se révéla satisfaisant, aussi bien au niveau financier qu'au niveau sportif.
Petit bémol toutefois avec le week-end meudonais qui semble quelque peu compromis cette année. Ce serait la fin d'une belle histoire qui laisserait des souvenirs impérissables à bien des participants.
Alors que les premiers spaghettis étaient servis, les récompenses tombèrent concernant le challenge club.
Le plus assidu est toujours Marc, qui s'est fait un honneur de ne manquer aucune course de notre challenge interne.
Il devance notre plongeuse Corinne de 2 unités.
Les deux représentants de la péninsule ibérique suivent à courte distance : Horatio et José, alors qu'un trio d'habitués, Olivier, Bernard et Bernadette, totalisent 14 points.
Nadège, Philippe et Jean-Luc clôturent la liste des lauréats 2018.
La suite fut tout aussi classique avec l'orgie de desserts concoctés par les apprentis pâtissiers que nous sommes pour se terminer par la tombola gérée de main de maître par Dominique.
Et comme toujours, les meilleurs restèrent pour faire la vaisselle et ranger la salle.

Relais givrés

Mais que s'est-il passé ? Seulement 4 équipes inscrites cette année pour les relais givrés qui lancent traditionnellement la saison des joggings.
Il y a 2 ans, 7 équipes nous représentaient et l'an dernier, 6. Cela fait quand même 10 participants en moins.
Bien sûr, les conditions apocalyptiques de l'an dernier ont dû en freiner plus d'un(e), mais n'est-ce pas le signe que le club a besoin d'un petit supplément de motivation ? Question à méditer ?
Toujours est-il que les participants de cette année ne l'ont pas regretté car c'est sous un soleil radieux que les relayeurs ont pu courir.
Ce climat ensoleillé mais froid donna une légère boue sur un sol gelé, mais au final, le terrain se révéla agréable.

Petit passage en revue des équipes présentes :

Kuristo 1 :
Les années passent mais l'équipe insiste pour conserver son ossature : lancée par Béatrice qui se fait un honneur d'être chaque année présente, le relais est pris par le coach Léon avant de le transmettre, dans l'ordre à Xavier, Philippe et Olivier.
Le point faible était cette fois Xavier qui n'avait pas trop bien préparé son affaire, mais il a promis de retrouver une allure svelte et performante d'ici le mois de juin pour la Juracime. Affaire à suivre. come on, Xavier !

Kuristo 2 :
Cette équipe rassemble sur papier les meilleurs représentants (excepté Olivier) et doit donc représenter au mieux notre club.
C'est Corinne qui se chargea de lancer l'équipe de belle manière avant de passer le témoin à Alain qui marquait là son grand retour après une infidélité de 7 longues années aux relais, et quel retour...
Cela annonce espérons-le, une saison sans blessure et avec quelques ambitions dans sa nouvelle catégorie.
Joël fit son possible pour maintenir le rythme soutenu, et, malgré l'absence d'entraînement, parvint à maintenir la moyenne.
Saïd fit parler la poudre dans son relais pour finir en moins de 38' et passer ensuite la main à Pierre-Yves qui devait terminer le travail en beauté (moins de 37') avant de retrouver ses coéquipiers pour le tour en commun.

Kuristo 3 :
Sibylle, malgré un manque d'entrainement en ce début d'année, se débrouilla parfaitement pour lancer Pierre qui était tout regaillardi d'avoir retrouvé sa veste ... perdue l'an dernier lors de ces mêmes relais.
Une petite parenthèse s'impose donc pour raconter les tribulations de cette veste jaune.
En arrivant en matinée, Béatrice remarqua un membre de l'organisation, inconnu de nos services, portant une veste Kuristo.
Et quand Pierre arriva, il n'hésita pas une seconde, lui qui avait abandonné sa veste l'an dernier sur une barrière nadar et s'en vint demander à notre homme d'où lui venait ce vêtement.
Il fut facile d'identifier la veste qui portait encore la marque d'une morsure de chien.
Et c'est ainsi que Pierre, après avoir pleuré pendant une année la perte de sa veste préférée, retrouva le sourire avant d'entamer son relais.
Et c'est toujours avec celui-ci qu'il transmit le témoin à Mohammed qui venait d'arriver et qui assura, comme à son habitude, un parcours très régulier.
Olivier D. fut le porteur de témoin suivant et le fit sans problème et Agostino termina le boulot avant le tour en équipe.

Kuristo 4 :
La 4e équipe fut lancée par Françoise avant de transmettre le témoin au nouveau venu, JC.
Et oui, un petit mot pour encourager Jean-Claude à persévérer dans sa motivation et à apporter un peu de sang neuf au club, car il est bien le seul nouveau à s'être lancé cette année.
Si la régularité à l'entrainement est assurée, sûr que les progrès vont arriver très vite.
Dalia se fit ensuite plaisir pour apporter sa contribution à l'équipe, bien encouragé par Pierre qui avait fait le déplacement.
Francis prit le relais, fit son parcours et se mit à accélérer en vue du passage à José.
Mais surprise, en arrivant dans la zone de transmission, pas de José ?!?!
Panique à bord : où était donc notre José ?
Certains l'avaient vu s'échauffer, mais il avait disparu.
Les secondes s'égrenaient, la tension continuait à grimper, les coéquipiers s'énervaient et c'est au bout de 2 minutes que notre José arriva tout penaud pour finalement mener à bien sa mission.
Ouf, la 4e team kuristo n'avait pas sombré.

Belle participation de nos représentants au lancement du Challenge BW à Nivelles, puisqu'on recense pas moins de 20 kuristos dans les classements.
Voilà qui fait plaisir après le 'mini-flop' des relais givrés.

Et en ce premier week-end de février, ce sont les Hivernales qui occupaient les esprits.
Les Kuristos présents se sont répartis sur les 2 distances de manière quasi équitable, 10 sur les 20 km et 11 sur les 10 km.
Les conditions météo de la veille n'incitaient vraiment pas à courir en forêt de Soignes, mais heureusement, une nuit de gel, un beau ciel dégagé et un soleil bien présent permirent de courir dans des conditions assez agréables, si ce n'est quelques endroits verglacés qui intimaient à chacun de faire bien attention.
Comme à Nivelles, la grande foule était au rendez-vous.
Trois kuristos se distinguèrent particulièrement puisqu'ils furent appelés sur le podium : Françoise qui remporta le 10 km en V3, Léon, bien en forme en ce début de saison (la pension lui donne des ailes), 2e en V3 et José, 2e V4 sur la longue distance.
Et sans la malchance et une blessure au mollet pour Alain, une autre victoire serait venue enrichir l'escarcelle du club.
Bon rétablissement.

Une partie des coureurs se retrouva le soir à la Rotonde pour partager un sympathique repas ... quelque peu gâché par un grand écran diffusant ce que les supporters appellent un « classico ».
Notre président profita de l'occasion pour remercier les 3 maîtresses d'ouvre de notre souper spaghetti annuel, Maria, Denise et Bernadette, ainsi que Béatrice qui arpente depuis des années les joggings du coin pour nous laisser des traces photographiques de nos exploits sportifs.

La prochaine course club aura lieu à Bousval, début mars, mais pour les aficionados de courses champêtres, le challenge BW propose des courses à La Hulpe et à Lillois les 2 prochains week-ends.