Les chroniques précédentes:
Mai-2019 Jan-2019 Nov-2018 Sept-2018 Juin-2018 Avr-2018 Fev-2018 Déc-2017 Nov-2017 Sep-2017 Juil-2017 Mar-2017 Jan-2017 Déc-2016 Oct-2016

carreaux La chronique de Vincent D. carreaux

Chronique de septembre

Après la pause estivale pendant laquelle certains ont sûrement oublié d'aller courir en se prélassant sur les plages alors que d'autres en ont profité pour peaufiner leur condition dans les régions montagneuses, il était temps de retrouver nos chemins et routes de Bruxelles et du Brabant.
Les plus hardis ou ceux (celles) à qui il fallait encore l'une ou l'autre course du BW pour être classé(e)s cette année avaient déjà repris, le couteau entre les dents, lors de la course de Nil-Saint-Vincent, ou avec la classique de Sart-Risbart qui, une fois n'est pas coutume, ne clôturait pas le challenge cette année.
Seulement 11 kuristo présents : les ravitaillements à la bière avaient pourtant le don d'attirer plus de monde les années précédentes.

Le week-end suivant, une nouvelle manche de notre challenge était proposée avec le jogging de Kraainem.
Très mal placé, entre la clôture du BW à Gastuche, le trail de Bruxelles et une autre course dans la région bruxelloise, on ne peut pas dire qu'il a drainé les foules.
Une petite centaine de participants (dont seulement 9 kuristos) se sont « bousculés au portillon » ce dimanche matin sous un soleil timide.
Pour certains, il s'agissait de la 2ème course du W-E après Gastuche, mais quand on revient d'un stage intensif en altitude (n'est-ce pas, Marc), la forme est là, on peut tout se permettre.
Pour Olivier D., il ne fallait pas rater cette course devenue pratiquement fétiche et qui en plus était une étape dans sa préparation du marathon de Bruxelles alors que pour Jean-Luc et Bernadette, il s'agissait de décompresser après un déménagement récent.

C'est à Hoegaarden que le traditionnel rendez-vous de la mi-septembre s'est déroulé.
Comme chaque année, des distances de 5, 9 ou 15 km étaient proposées aux coureurs.
Et comme chaque année, on a eu droit à une journée (très) chaude et ensoleillée pour «s'ébrouer» dans les campagnes avoisinant ce village, célèbre par le breuvage du même nom.
Le souvenir d'une participation massive du Kuristo lui permettant de figurer au palmarès du club le plus représenté n'était pas si lointain et pourtant, cette année, le succès parmi les braves du club fut plutôt pauvre, pour ne pas dire. famélique.
Seuls une dizaine d'habitués avaient fait le déplacement, et encore, il fallait retirer de ce décompte les accompagnateurs supporters qui ont profité du large soleil qui éclaboussait la campagne hoegaardienne ce samedi pour prendre un dernier bol d'air avant l'arrivée imminente de l'automne.
Parmi ces derniers, on a noté la présence d'une toute nouvelle supportrice. Noa n'a pas beaucoup crié pour encourager son papa, mais elle s'est déjà imprégnée de l'ambiance propre aux joggings.

Petite parenthèse pour se demander quelle est l'explication de ce manque de participation dans toutes ces courses?
Peut-on parler d'une petite crise en cette rentrée de septembre ?
On aurait tendance à le penser en voyant que la veille lors de la course de Schaarbeek, pourtant également étape officielle de notre challenge interne, il n'y avait que 3 coureurs de notre club.
Les courses ne feraient-elles plus recette auprès des adeptes ?
Les déplacements un peu plus longs feraient-ils reculer les amateurs de running qui s'inquiètent des problèmes de climat? (*)
Question à méditer car un des buts de notre club n'est-il pas, à côté du plaisir partagé des entrainements communs, de montrer l'éclat de nos couleurs dans les courses en région bruxelloise et dans les 2 Brabant.
Les toutes prochaines Flosses de Woluwe démentiront-elles ce constant ? Affaire à suivre.

Mais revenons à Hoegaarden.
Diego F. fut le seul représentant sur les 5 km.
Ensuite, et pour la 1re fois, les départs des 9 et 15 km furent groupés avant une séparation 4 km plus loin.
Dans l'ordre d'arrivée, Alain, Philippe et Françoise se chargèrent de mouiller le maillot sur le 9 km alors qu'Olivier et Marc (toujours boulimique puisqu'il enchainait le 15 km après les 10 km de Schaarbeek) portèrent les couleurs du club avec fierté sur la longue distance, Olivier terminant d'ailleurs sur le podium du scratch. Félicitations !

Complément du WebMaster: la modestie proverbiale du rédacteur de cette chronique mérite d'être compensée en rappelant que ce dernier a lui-même remarquablement "mouillé le maillot" en terminant 2ème au scratch et premier de sa catégorie sur le 9 km! Bravo Vincent!

Et pour la suite.
Deux grandes classiques automnales se profilent à l'horizon avec les Foulées de Flosse dès le prochain W-E et les Crêtes de La Hulpe la semaine suivante.
Y verrons-nous plus de Kuristos lors de ces courses pratiquement à domicile ?
Rendez-vous dimanche matin pour le 1er de ces rendez-vous !


(*) Ne pourrait-on réfléchir à mettre en place un déplacement plus communautaire, en regroupant les participants dans un minimum de véhicules en distinguant ceux qui repartent rapidement après la course et ceux qui restent pour les résultats et la tombola ? Ce ne devrait pas être si difficile à organiser à partir du Stade Fallon.